Depuis janvier 2018, La Fabrik est gérée par le CENTRE DRAMATIQUE NATIONAL DE L'OCEAN INDIEN.

Le rassemblement des 2 lieux que sont La Fabrik et le Théâtre du Grand Marché permet eu CDNOI de développer l’ensemble des missions de son cahier des charges et ainsi de créer une véritable maison d’artistes avec des espaces permettant d’accueillir des résidences d’artistes, des laboratoires, des temps de fabrication de costumes et de décors, des formations à l’attention des professionnels, des ateliers pour les enfants ou les adultes, des accueils de spectacles et des projets en partenariat avec les associations appartenant à d’autres secteurs d’activités.

Pour en savoir plus sur les activités et les projets du CDNOI : www.cdoi.re.
Ce site reste en ligne pour vous permettre de découvrir les précédentes activités du lieu et de la compagnie Cyclones Production.

Résidences

Écriture contemporaine

background
Johary Ravaloson
Écriture contemporaine

L'artiste

Né en 1965 à Antananarivo. Après des études de droit en France, Johary Ravaloson vit et travaille entre La Réunion et sa ville natale. Tout en continuant ses activités de recherches et d'enseignement, il écrit nouvelles et romans. Il publie également des textes pour la jeunesse et fait la promotion d'artistes des îles de l'Océan indien à travers les livres de la maison d'édition Dodo vole fondée avec son épouse Sophie Bazin en 2005. 
Il a reçu diverses distinctions dont le prix Regard poétique au Salon du livre insulaire de Ouessant pour son carnet de voyage bilingue Zafimaniry intime / Zaho Zafimaniry, en août 2009. Son roman Géotropiques (éditions Vents d'Ailleurs) a été sélectionné en décembre 2010 pour le Grand prix Métis. 
Il anime ponctuellement des ateliers d'écriture et parfois se confronte avec d'autres moyens d'expression comme l'art plastique ou la vidéo.  S'il s'est engagé dans la société civile malgache à travers différentes associations (Club Développement et Éthique, Amis du Patrimoine), il revendique néanmoins l'autonomie de son travail littéraire et se veut écrivain dégagé.



Images

La résidence à La Fabrik

du 3 au 31 avril
Dans le cadre de Bat la lang (mois des auteurs) initié par le CDOI – Théâtre du Grand Marché en partenariat avec CYCLONES-La Fabrik

Depuis fin 2013, CYCLONES, en partenariat avec la Ville de Saint-Denis et l'Agence Locale d'Insertion par l'Économie, accueille à la Fabrik le projet Karousélaz, une Action Chantier d'Insertion : 15 personnes en contrat aidé, une plasticienne, un sculpteur et un ensemble de compétences réunies pour la réalisation d'un karousél contemporain qui sera finalisé en décembre 2014.

En écho au projet Karousélaz les projets de création 2014-2016 de la compagnie offre l’opportunité d’explorer cette tradition du Karousèl réunionnais pour en extraire l’essence d’une démarche artistique qui cheminera aux frontières de l’Art Populaire et de l’Art Brut. 

"…De l’art donc où se manifeste la seule fonction de l’invention, et non celles, constantes dans l’art culturel, du caméléon et du singe." Jean Dubuffet, L’Art brut préféré aux arts culturels, 1949

La présence de l'auteur Johary Ravaloson en résidence à La Fabrik intègre  la recherche artistique de CYCLONES qui s’appuiera sur les éléments réunionnais symptomatiques de cette approche populaire de l’art par des réalisateurs comme les définit Dubuffet  "…indemnes de culture artistique, dans lesquels donc le mimétisme, contrairement à ce qui se passe chez les intellectuels, ait peu ou pas de part, de sorte que leurs auteurs y tirent tout (sujets, choix des matériaux mis en œuvre, moyens de transposition, rythmes, façons d’écriture, etc.) de leur propre fonds et non pas des poncifs de l’art classique ou de l’art à la mode."

La résidence de Johary Ravaloson aura donc deux objectifs : participer à la programmation du Bat la lang qui œuvre pour le rayonnement de l'écriture théâtrale (rencontres, échanges, lectures scéniques…) et expérimenter l'axe artistique de la compagnie en tentant des expériences d'écriture basées sur des témoignages recueillis auprès de réunionnais anonymes, inventeurs, créatifs, récupérateurs de génie qui dans leur kour ou leur kaz fabriquent des espaces d’Art Brut sans en avoir la moindre conscience : "L’art ne vient pas coucher dans les lits qu’on a faits pour lui ; il se sauve aussitôt qu’on prononce son nom : ce qu’il aime c’est l’incognito. Ses meilleurs moments sont quand il oublie comment il s’appelle." Jean Dubuffet – 1960. 

Les expériences d'écriture de l'auteur sur la "Créativité au Quotidien" seront présentées au public à La Fabrik le 25 avril à 18h00 et au Théâtre du Grand Marché le 26 avril à 18h00.

Retrouvez toute la programmation de Bat la langsur www.cdoi.re  


Retour à la liste des résidences
lafabrik Image illustration